La Musique

Texte de Simon Felicé

Si le temps se déplace ou s’avance du tout, il n'est sûrement pas en ligne droite. Plutôt, son passage semble cyclique ; nous transportant vers l'inconnu avant de courber de nouveau au territoire familier. Son orbite est désordonné et acharné. Souvent notre reconnaissance du territoire revisité se passe inaperçu ; pas plus qu'un passage rapide (rien de neuf ici). Mais d'autres fois notre attention s'attarde, le territoire revisité paraît d’un façon ou d'autre frais et nouveau. Actuellement, le “Free Jazz” se trouve le sujet de ce dernier phénomène.

Cette rétablissement apparente du “Free Jazz” n’est pas du tout le résultat d’un changement de style. Au lieu de cela, c'est le milieu social dans lequel la musique se trouve maintenant qu'a changé. Et tandis ça peut sembler que le “Free Jazz” s'est réveillé tout récemment d'une hibernation sonique prolongée, en réalité la musique a été bien éveillé depuis que les sirènes d’alerte des années 60. Qu'est qu’il se passe dans notre temps present qui fait paraître que le « Free Jazz » est régénéré ?

Nous vivons dans une époque où la politique progressive est en retrait et où les gains sociaux du dernier demi-siècle sont progressivement démêlés. Plus mauvais encore : nous nous trouvons les sujets d'un fondamentalisme cette fois çi des politiques antisociales ultralibérales, imposées au forceps par les grandes entreprises mondiales.

Cependant, dans le “Free Jazz” nous rencontrons une musique qui a résisté, avec succès, de devinir qu'une denrée commerciale. Nous entendons une musique qui représente radicalement le social, qui cherche à parler d’une vérité, inchangée par une vogue ou intérêt personnel. Nous confrontons une musique dont le bruit demeure cru, primitif, urgent, exstasié et, surtout, spontané. Dans le royaume social ces qualités ont joué, à plusieurs reprises, comme fondement du renouvellement et de la régénération culturels. C'est le désir pour un retour à ces qualités, dans la vie publique, qui donne leur manifestation dans le “Free Jazz” une signification supplémentaire et attire notre attention sur la musique une fois de plus. Ce qui nous entendons cette fois çi, nous aimons.

La musique de Kris Wanders produit le meilleur du “Free Jazz” contemporain, audacieux et brillante. Jetons ainsi un deuxième coup d'oeil à cet' orbite, désordonné et acharné, s’avencer dans le temps, et considérons pendant un moment l'aspect frais de ce modèle exceptionnel.
Alors plongez jusqu'au cou dans la musique, pour vous perdre, pour vous dissoudre, et surtout, apprécier la musique de Kris.

 

.

Last updated Aug, 2007 | © 2005 Pam Kurth Xenium Design,  All Rights Reserved